Baudouinia fluggeiformis Baill. Photo by Romer Rabarijaona via iNaturalist

Dialioideae

Information sur la sous-famille des Dialioideae

Introduction

Avec 17 genres et environ 85 espèces, la sous-famille des Dialioideae est la deuxième plus petite sous-famille des Légumineuses. Dialium est un genre pantropical composé d’environ 30 espèces, Labichea contient environ 14 espèces, mais la sous-famille est autrement majoritairement composée de petits genres avec peu d’espèces, dont huit sont monospécifiques. Plusieurs de ces petits genres sont considérés en danger et ont rarement été collectés dans la nature.

Toutes les récentes analyses phylogénétiques placent les Dialioideae comme groupe frère du groupe Caesalpinioideae + Papilionoideae. De récentes analyses suggèrent une origine de la sous-famille à l’Oligocène mais aucun fossile n’a été attribué avec certitude à celle-ci, rendant l’estimation de l’âge de ce clade très difficile. Bien que certaines études soient en cours, les relations entre les genres de cette sous-famille sont très peu résolues, sauf pour la position du genre du Poeppigia (Nouveau-monde), initialement considéré comme proche parent de taxa désormais reconnus au sein des Caesalpinioideae, mais désormais clairement placé comme groupe frère du reste de la sous-famille.

Éléments morphologiques clés

Les Dialioideae sont principalement des arbres ou arbustes non-armés (genres Australien Labichea et Petalostyles). Leurs fleurs sont hautement diversifiées, présentant de multiples symétries et une large variété de nombres d’organes floraux. La perte d’organes est fréquente chez cette sous-famille. La sous-famille a également comme caractéristique inusité d’avoir des inflorescences thyrsoïdes, un état rare chez les Légumineuses qui ont principalement des racèmes. Le fruit est souvent indéhiscent et en forme de drupes ou de samares, ce qui est également atypique chez les Légumineuses. Enfin, la plupart des espèces de cette sous-famille n’ont pas de perforations bordurées du bois dans leur xylème (présent chez Poeppigia et Mendoravia), une caractéristique autrement observée chez toutes les Légumineuses excepté les Cercidoideae et Duparquetioideae.

Distribution et écologie

Les Dialioideae sont distribuées au niveau des tropiques partout dans le monde. Elles sont originaires de l’Amérique Centrale et de l’Amérique du Sud, Madagascar, le Sud et Sud-est de l’Asie, le Sud de la Chine, l’Australie, la Nouvelle-Guinée et certaines îles du Pacifique. La plupart des espèces de Dialioideae se trouve dans le biome de la forêt tropicale humide, mais Poeppigia (Nouveau-monde), Eligmocarpus et Baudouinia (Madagascar les deux) sont des plantes du biome succulent, alors que Labichea et Petalosytles se retrouve dans la savane australienne.

Description Botanique Formelle

Telle que publiée dans LPWG (2017), Taxon 66: 44-77, doi.org/10.12705/661.3

Subfam. Dialioideae Legume Phylogeny Working Group, stat. nov. ≡ Dialiinae H.S.Irwin & Barneby in Polhill & Raven, Adv. Legume Syst. 1: 100. 1981.

Type: Dialium L.

Unarmed trees or shrubs, rarely suffruticose (Labichea Gaudich. ex DC., Petalostylis R.Br.); specialised extrafloral nectaries lacking on petiole and leaf rachis and on leaflet surface. Stipules in lateral position, free or absent. Leaves imparipinnate, rarely paripinnate (Eligmocarpus Capuron, Poeppigia C.Presl), 1-foliolate (Baudouinia Baill., Labichea, Mendoravia Capuron, Uittienia Steenis) or palmately compound (Labichea), leaflets alternate, rarely opposite (Eligmocarpus, Poeppigia), exstipellate. Inflorescences highly branched, thyrsoid, less commonly racemes with distichous anthotaxy (Labichea, Petalostylis), borne in both terminal and axillary positions, or reduced to one axillary flower (Petalostylis); bracteoles small or absent. Flowers bisexual (polygamous in Apuleia Mart.), radially or slightly to strongly bilaterally symmetrical, hypanthium rarely present, receptacle may be broad and flattened, bearing nectary-like bodies; sepals commonly 5, reduced to 4 (Labichea, Storckiella Seem.) or 3 (Apuleia, Dialium), rarely 6 (Mendoravia), free, equal to sub-equal; petals 5 or fewer (0, 1, 3, 4), rarely 6 (petal number often equivalent to sepal number), free, equal to subequal, imbricate, the adaxial petal innermost; fertile stamens 5 or fewer, rarely 6–10 (some Dialium spp., Poeppigia), usually only antesepalous whorl present, free, uniform, rarely dimorphic (Eligmocarpus), anthers basifixed, rarely dorsifixed (Poeppigia), dehiscing via longitudinal slits, often reduced to a short apical, poricidal slit, staminodes present or absent; pollen in tricolporate monads with punctate or finely reticulate, rarely striate (some Dialium) sculpture patterns; gynoecium 1-carpellate (sometimes bicarpellate in scattered flowers of Dialium), ovary stipitate or sessile, ovules frequently 2 (1–many). Fruits commonly indehiscent drupaceous or samaroid, rarely dehiscent (Eligmocarpus, Labichea, Mendoravia, Petalostylis) or the drupaceous fruit with indurating endocarp breaking up in one seeded segments (Baudouinia). Seeds 1–2, rarely more; embryo straight. Vestured pits absent in the secondary xylem, rarely present (Poeppigia, Mendoravia); silica bodies sometimes present (Apuleia, Dialium, Dicorynia Benth., Distemonanthus Benth.); septate fibres rarely present (Apuleia, Distemonanthus, Poeppigia); storeyed rays often present. Root nodules absent. 2n = 28 (most genera unsurveyed).

Pour en savoir plus

Falcão MJA, Mansano VF, Pinto RB. 2016. A taxonomic revision of the genus Dialium (Leguminosae: Dialiinae) in the Neotropics. Phytotaxa 283: 123–142.

Falcão MJA, JV Paulino, FJ Kochanovski, RC Figueiredo, JP Basso-Alves, VF Mansano. 2020. Development of inflorescences and flowers in Fabaceae subfamily Dialioideae: an evolutionary overview and complete ontogenetic series for Apuleia and Martiodendron. Botanical Journal of the Linnean Society 193: 19–46. https://doi.org/10.1093/botlinnean/boz098

Zimmerman E., Herendeen PS, Lewis GP, Bruneau A. 2017. Floral evolution and phylogeny of the Dialioideae, a diverse subfamily of tropical legumes. American Journal of Botany 104: 1019–1041.

Zimmerman, E., G. Prenner & A. Bruneau. 2013. Floral ontogeny in Dialiinae (Caesalpinioideae: Cassieae), a study in organ loss and instability. South African Journal of Botany 89: 188–209.

Liste des genres

Le tableau suivant est la liste alphabétique de tous les genres acceptés par le LPWG, avec des liens vers les pages taxonomiques de notre portail, GBIF et de la World Checklist of Vascular Plants (Kew). Cette liste sera mise-à-jour au fil du temps afin de refléter l’évolution de la taxonomie.

Veuillez vous référer à la page Liste acceptée des espèces et synonymes et à celle du Groupe de travail sur la taxonomie pour obtenir plus d’informations. La taxonomie actuelle est accessible via la page Parcourir ou la Recherche avancée.

Genre Source de Données    
Androcalymma Dwyer Legume Data Portal GBIF WCVP
Apuleia Mart. Legume Data Portal GBIF WCVP
Baudouinia Baill. Legume Data Portal GBIF WCVP
Dialium L. Legume Data Portal GBIF WCVP
Dicorynia Benth. Legume Data Portal GBIF WCVP
Distemonanthus Benth. Legume Data Portal GBIF WCVP
Eligmocarpus Capuron Legume Data Portal GBIF WCVP
Kalappia Kosterm. Legume Data Portal GBIF WCVP
Koompassia Maingay ex Benth. Legume Data Portal GBIF WCVP
Labichea Gaudich. ex DC. Legume Data Portal GBIF WCVP
Martiodendron Gleason Legume Data Portal GBIF WCVP
Mendoravia Capuron Legume Data Portal GBIF WCVP
Petalostylis R.Br. Legume Data Portal GBIF WCVP
Poeppigia C.Presl Legume Data Portal GBIF WCVP
Storckiella Seem. Legume Data Portal GBIF WCVP
Uittienia Steenis Legume Data Portal GBIF WCVP
Zenia Chun Legume Data Portal GBIF WCVP